Road Rash II est un jeu vidéo développé et édité par Electronic Arts. Il s’agit d’un jeu de course de moto sorti en 1992 sur Mega Drive. Il est le deuxième jeu de la série Road Rash, dont le premier épisode est sorti sur Mega Drive en 1991

Le titre du jeu provient d’un terme d’argot anglais désignant une brûlure de la peau due au frottement de la chaussée après un accident de la route.

Le joueur dirige un pilote de moto dans des courses sur route, où il doit éviter de nombreux obstacles et des voitures. Il peut porter des coups à ses adversaires afin de les déstabiliser ou les faire chuter. Il doit par ailleurs éviter de se faire arrêter par la police.

Les paysages et décors sont typiques de chaque État (cactus en Arizona, arbres aux couleurs de l’automne en Vermont…). De même, la musique de chaque course véhicule un sentiment spécifique (la musique pour le désert de l’Arizona est lente et pesante, la musique d’Hawaii commence par une séquence de percussions ethniques…). La musique est très immersive, car il n’y a pas de bruits de moteur durant la course. Les seuls sons audibles sont ceux provoqués par les obstacles, le crissement des pneus ou les coups portés aux adversaires.

À sa sortie en 1992, la presse spécialisée salue l’évolution que représente le mode deux joueurs de Road Rash II par rapport à son prédécesseur. Le jeu obtient les scores de 91 % et 95 % dans la page d’avis du magazine Die Hard Game Fan de décembre 1992. Parmi les améliorations soulignées par les critiques du jeu, on note également les adversaires plus coriaces que dans le précédent opus, ainsi que la présence de séquences animées entre les courses. Le magazine britannique Sega Power lui attribue le score de 93 % en janvier 1993.

Aujourd’hui encore, le jeu Road Rash II continue d’accumuler les critiques positives. Le 22 juin 2003, le magazine Electronic Gaming Monthly donne les notes 8, 8, 8 et 7 sur 10, soit une moyenne de 7,75 sur 10. Le 19 juillet 2004, le site Sega-16 donne la note de 9 sur 10 dans sa critique du jeu. Enfin, le 10 juin 2005, le site Honestgamers.com lui attribue également la note de 9 sur 10 dans sa critique.

 

Author sidelya
Published
Views 98

Comments

No Comments

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils