Nous sommes en 2116 et aujourd’hui nous accueillons les vaisseaux de courses antigravités de la ligue F7200… qui suis-je ? Il s’agit bien évidement de Wipeout. Sorte de Mario kart futuriste du lancement de la Playstation, il atterrit le 29 novembre 1995 sur le territoire français. Édité et développé par Psygonis, le jeux connaîtra un tel succès qu’il sera le fer de lance de la console japonaise et totalise dix épisodes à ce jour. Mais ce premier opus possède un défaut majeur pour notre tournoi Old Game Paso. Il ne possède pas de mode de jeux deux joueurs en écrans partagés. C’est pourquoi, Nous avons décidé que la course aurait lieu sur Wipeout 3. Malgré de bonnes critiques lors de sa sortie en septembre 1999, Wipeout 3 n’est pas un succès commercial, avec seulement 340 000 exemplaires vendus à travers le monde.

Le concept est simple : Le joueur contrôle un vaisseau futuriste, un aérodyne en lévitation à moins d’un mètre au-dessus du sol. Le pilotage de l’engin est relativement technique : outre la direction, le joueur doit gérer les aérofreins latéraux de manière dissociée pour négocier les virages serrés à haute vitesse, et la tenue d’assiette pour mieux négocier les dénivelés et les sauts. La piste présente des pavés de vitesse, qui génèrent une accélération temporaire du vaisseau, et des pavés d’armement, qui activent une arme offensive ou défensive (missile, roquette, onde de choc, mines, bouclier) ou un bonus (turbo). Les armes servent uniquement à ralentir les concurrents (il est impossible de les détruire). Le joueur est amené à adapter son pilotage pour survoler les pavés, parfois situés hors de la trajectoire naturelle, et à prendre des décisions stratégiques, en privilégiant la vitesse ou l’armement. La ligue de course F7200 se dispute sur huit circuits situés dans les différents quartiers de la ville organisatrice du championnat. Porto Kora est un circuit dans une zone portuaire, tandis que le circuit P-Mar Project prend place dans une banlieue boisée et fleurie et la piste Stanza Inter croise une ligne de métro.

Le championnat est disputé par douze concurrents répartis dans huit écuries différentes, parmi lesquelles l’écurie japonaise AG-Systems International fondée en 2017, l’équipe nord-américaine Auricom Industries créée en 2025, la structure brésilienne Pirhana Advancements fondée en 2060, ou encore l’équipe européenne FEISAR (Federal European Industrial Science And Research) de 2017 et l’équipe russe Qirex Research and Development fondée en 2041. Outre ces cinq équipes, trois nouvelles structures font leur apparition dans cet opus, comme l’écurie du Pacifique Goteki-45 fondée en 2095, Assegai Developments, structure africaine créée en 2113 et Icaras, fondée en 2109. Chaque écurie à ses propres caractéristiques qui vont de l’accélération, la maniabilité à l’énergie protectrice.

Pour gagner les trois points de la victoire il faudra remporter le mode « tournoi » de Wipeout 3 contre votre adversaire. Ce mode comporte quatre courses sur des tracés différents. Le mieux classé à la fin des quatre courses remporte la victoire. Mais attention car en plus de votre adversaire  « humain », il vous faudra concourir avec six autres adversaires IA. Allumez votre module antigravité et sortez un CD techno des années 90.

A vos manettes !!

Author sidelya
Published
Views 285

Comments

No Comments

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils