En 1999 Sony met un pied dans l’appareillage portatif grâce à sa PocketStation, sorte de carte mémoire à écran pour Playstation, tout comme la VMU de la Dreamcast. Elle sera vendue seulement sur l’archipel nippon. Elle comprend un écran LCD, du son, une horloge temps réel, ainsi que des capacités de communication infrarouge. Les jeux compatibles peuvent être téléchargés sur l’appareil une fois connecté à la fente de carte mémoire de la console. Dans certains RPG, il était possible d’utiliser celle-ci pour augmenter les niveaux des personnages pour ensuite appliquer ces améliorations.

Mais c’est en 2004 au Japon et le 1er septembre 2005 sur le vieux continent que Sony commercialise sa première console portable avec la Playstation Portable (PSP). Elle marque un tournant dans l’histoire des consoles portables, car elle propose une qualité d’image et des capacités générales approchant celles de la PlayStation 2, une console de salon. la PlayStation Portable permet de jouer à des jeux vidéo, de regarder des vidéos et des images, d’écouter de la musique et offre la possibilité de naviguer sur Internet. Son système de connexion sans fil Wi-Fi permet de faire communiquer jusqu’à seize machines en même temps réel les unes avec les autres. La production s’arrête le 20 avril 2011. Début juin 2014, Sony annonce la fin de la distribution de la console sur le territoire japonais. À cette date, la console compte plus de 80 millions d’unités écoulées, tous modèles confondus.

La descendante de la PSP, la Playstation Vita sortira le 22 février 2012 afin de concurrencer la redoutable Nintendo DS qui rafle plus de 81% de parts de marché à ses rivales. Chose qu’elle ne parviendra pas à faire avec seulement 15 millions d’unités vendues dans le monde, malgré un très fort potentiel.

Elle est à ce jour la dernière console portable produite par Sony, mais annonce en 2015 l’arrêt du développement en interne de jeux vidéo pour la console à cause de ses faibles ventes.

Author sidelya
Published
Categories Les consoles sony
Views 285

Comments

No Comments

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils